La question du Kosovo fait paniquer au Maroc

La question du Kosovo et la légalité d’une déclaration unilatérale d’indépendance suscite la préoccupation des autorités marocaines en raison du conflit du Sahara Occidental.

Cette réalité est confirmée par une note d’alerte de Karim Bouzida, de la Mena Media Consulting datant de novembre 2009.

Note d’information

Décision de la CIJ sur la question du Kosovo

Le site www.balkaninsight.com relaie des déclarations données par Hisashi Owada, président de la Cour Internationale de Justice, à l’agence Russe RIA NOVOSTI sur la question du Kosovo.

Selon le site M. Hisashi aurait affirmé qu’à la question de savoir si la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo est contre la légalité internationale la réponse ne sera pas « un clair oui ou non ». M. Hisashi aurait rajouté « il sera nécessaire de lire la réponse d’une façon minutieuse, car les juges auront des opinions différents ».

Par ailleurs, le site, relayant toujours RIA NOVOSTI, informe que les séances publiques se tiendront entre le 01 et le 11 décembre et l’opinion (un rapport de 30 pages) sera probablement publiée quelques mois après.

Recommandation

L’opinion donnée sera probablement mitigée (comme pour le cas du Sahara marocain) chacun peut tirer des argumentaires favorables à l’intégrité territoriale ou au sécessionnisme. Ainsi, il sera judicieux de :

Mobiliser une équipe de juristes marocains pour suivre les discussions et tirer des argumentaires juridiques.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.