Quelques questions autour du film « Une République en exile »

Voici la liste des questions ci-dessous pour lecture simple et en pièce jointe pour impression que vous avez abordées hier soir et envoyées ce matin à mon attention pour centraliser et diffuser; par ordre de priorité.

Amicalement

Adil

Introduction : Nous ici nous représentons la société civile de notre région et le collectif des Marocains pour le droit de savoir ; on a rien à voir avec la diplomatie officielle du Maroc, mais il est inadmissible que l’on touche à l’intégrité territoriale de notre pays le Maroc.

Questions :

1-Titre du Film : « une république en exil »

Vous parlez de République dans votre film. Est-ce que Tindouf est une République sachant que ce mot nécessite la réunion d’un ensemble de conditions à savoir : des élections libres et démocratiques, un multipartisme, un partage du pouvoir, une liberté de parole et de circulation « subir le sort de Mostafa ould sidi Salma ». Pensez-vous ces conditions sont assurées dans les camps de Tindouf au moment où la population de ce camp est l’otage d’une bande de mercenaire ou de milice, manipulée par l’extérieur?

2- D’après Jeune Afrique et l’association ECHO des détournements d’aides humanitaires par les dirigeants du Front Polisario a amené la communauté internationale à demander à ce qu’un recensement des réfugiés (séquestrés) soit effectué. Toutefois la communauté internationale a été stupéfaite du fait que la direction du Front Polisario et le gouvernement algérien aient refusé d’effectuer ce recensement au Haut Commissaire aux Réfugiés qui s’était déplacé à Alger à ce sujet.

3- Le Maroc a cédé une partie de sa souveraineté en proposant le projet du plan d’autonomie comme base de négociation sans condition préalable. La communauté internationale attend toujours que le Polisario commandité par l’extérieur (Algérie+Espagne) fasse un pas vers une solution politique équitable or depuis la proposition Marocaine, plusieurs pays (et régions, organisations, associations) ont retiré leur reconnaissance ainsi que leur soutien au Front de Polisario et plusieurs hauts dirigeants de cette milice ont rejoint le Maroc. Ne trouvez-vous pas, qu’il y a là des signes flagrants à l’illégitimité de votre action séparatiste qui vise à émietter le territoire?

4- Comment justifiez vous les événements de Laâyoune et le comportement d’agents à la solde des séparatistes qui n’ont pas hésité à souiller les dépouilles d’éléments des forces de l’ordre Marocain, venus sans arme létale, en urinant sur les corps sans vie ; un élément, a même, comble de la barbarie, été égorgé sauvagement…. vous connaissez la suite puisqu’ils se sont targués à filmer et mettre tous sur Youtube

5- Est-ce que votre milice représente tous les Sahraouis à un moment où on se demande qui est vraiment Sahraoui, à quoi faut il se référer : droit du Sol droit du Sang, l’histoire…, et que pensez vous du mouvement Ligne du Martyr (Khat Chahihd) qui est en exil et qui (le cas de Mostafa ould sidi Salma) a une autre opinion différente de la direction du Front polisario.

6- Si vous vous estimez qu’il n’y aucune implication des autorités Algérienne dans ce conflit, comment expliquez vous la demande Algérienne visant à répartir le territoire du Sahara en trois parties dont une part pour l’Algérie ?

7- A l’heure où les Etats s’unissent, entre autres l’union européenne, pour exister économiquement et avoir un poids politique afin de faire face aux multiples défis de la mondialisation, quel intérêt de vouloir créer un état de 120 000 habitants, comme revendiqué par les Kabyles en Algérie et quel avenir pourrait espérer un tel Etat?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *