Lettre proposée aux élus de Metz

0

11 février 2011

Les associations de l’Est de la France
COMMUNIQUE COMMUN

Excellences, Mesdames, Monsieur les élus et représentants de la région de la Lorraine……., les Association ………………….., regroupant des membres de la communauté marocaine en Europe, organisation non gouvernementale, est très inquiète des agitations et exactions perpétrées par le Front du polisario, à l’encontre des citoyens marocains sahraouis séquestrés sur dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien. Cette situation alarmante dans cette région du Maghreb fragilise la paix et la sécurité dans l’autre rive de la méditerranée.

Dans ce cadre, et au nom des représentants de la société civile et de nos familles séquestrés et torturés dans ces camps de la honte, les associations ………. vous fait part de ces inquiétudes qui se confirment de plus en plus sur le terrain. De ce fait, selon les experts internationaux à l’instar du le Directeur de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), Maria COSTA, les terroristes commencent à puiser dans les ressources du trafic de drogue et dans les séquestrations des innocents pour financer les opérations sanglantes.

En outre, la communauté Marocaine en Europe recourt à votre haute autorité pour vous exprimer ses inquiétudes et ses préoccupations à cause de la réception que vous avez réservée au POLISARIO.

Les asso……….. tient à vous déclarer que cette entrevue accordée à ces tortionnaires blesse sérieusement les sentiments du peuple marocain et particulièrement tous les sahraouis. Dans ce sens, nous tenons à vous rappeler quelques vérités et réalités, amères dans lesquelles s’engloutissent beaucoup de séquestrés dans les geôles de Tindouf, sur le sol algérien. Depuis le début de l’année 2010, nous assistons à un retour massif de beaucoup de familles marocaines à leur mère partie, le Maroc. Ce retour qui s’est vu monter en flèche dévoile ainsi la détermination des enfermés dans les camps du Polisario de rejoindre leur pays, le Maroc. Ces rescapés qui ont échappé au camp de concentration et de la haine ont rejeté l’enfermement organisé par des mercenaires, dont les chefs sont des généraux algériens.

Les association …….. affirme que, par ce geste vous faites fi à la réalité affligeante que nos familles endurent et subissent dans ces camps de concentration et de la haine. Cette rencontre porte en outre préjudice aux décisions 1813 et 1871 du conseil de sécurité.

Les association ……….estime que cette rencontre a grossièrement violé les normes présidant aux relations internationales, le refus affiché, des milices du POLISARIO de coopérer avec le haut commissariat des nations unies pour les réfugiés pour recenser les séquestrés de Tindouf est une preuve tangible de l’illégitimité des personnes rencontrées.

Les association ……………… a la clairvoyance et la sagesse qui sont les véritables outils pour vous faire connaître que le POLISARIO est une faction belliciste soutenue par le pouvoir algérien et jouant, voire se moquant des Droits de l’homme, de la femme, des enfants et des droits de la famille. Les marocains sahraouis subissent régulièrement des viols et des sévices par les services de renseignement algériens.

Passer outre ces considérations et ces constatations dressées par les experts occidentaux, compromettra et menacera l’avenir des démocraties qui se mettent en place.

Pour toutes ces considérations, nous lançons un appel à toute personne sensible aux questions de droits et de dignité de l’être humain pour soutenir la proposition de projet d’Autonomie afin de contribuer à la réalisation de la Paix, la stabilité et la sécurité pour les peuples de la région.

Leave A Reply

Your email address will not be published.