ONU: Prochaine session sur le Sahara Occidental le 20 avril

ONU: Prochaine session sur le Sahara Occidental le 20 avril – Maroc, Front Polisario, Staffan de Mistura,

Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra une session sur le Sahara occidental le 20 avril, selon ce qu’a annoncé le Royaume-Uni qui préside l’instance exécutive de l’ONU pour le mois en cours. Au cours de la session, le Conseil de sécurité entendra un exposé sur les contacts récemment pris par l’envoyé de l’ONU au Sahara occidental, Staffan de Mistura, avec les parties au conflit (Maroc et le Front Polisario) et les pays intéressés par le conflit au Sahara occidental.

Ce rendez-vous sera également l’occasion pour le représentant spécial pour le Sahara occidental et chef de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), le Russe Alexander Ivanko, de présenter un rapport sur la situation sur le terrain avec le développement des actions militaires entre les armées sahraouie et marocaine. Il convient de noter que la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum d’autodétermination au Sahara occidental a été créée suite à la résolution n° 690 du Conseil de sécurité du 29 avril 1991 conformément aux propositions de règlement acceptées le 30 août 1988 entre le royaume du Maroc et le Front de Libération de Sakia El Hamra oua Oued Eddahab (le Polisario). Le 29 avril 2016, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2285 appelant les parties au conflit à travailler pour démontrer la volonté politique d’entrer dans une phase de négociations plus large et plus substantielle.

Dans son dernier rapport sur la situation au Sahara occidental, publié début octobre 2021, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a noté qu’elle s’était «considérablement détériorée depuis son dernier rapport d’octobre 2020». Et il a mis en garde contre un risque continu d’escalade dans cette région.

La situation au Sahara occidental s’est particulièrement détériorée depuis novembre 2020, lorsque le Maroc a attaqué des civils sahraouis qui manifestaient pacifiquement dans la zone tampon de Guerguerat, à l’extrême sud-ouest du Sahara occidental, pour exiger la fermeture de la faille illégale créée par le Maroc en violation de l’accord de cessez-le-feu de 1991.

#SaharaOccidental #Maroc #ONU #Staffande_Mistura

Visited 1 times, 1 visit(s) today