Opportunités de développement de l’horticulture durable au Maroc

Les participants marocains à la mission venaient du gouvernement, des institutions du savoir et du monde des affaires.

Communiqué de presse | 27-03-2024 | 10:09

Dans le cadre du programme combiné d’horticulture, RVO a organisé en collaboration avec l’ambassade des Pays-Bas à Rabat et le Centre for Sustainability des universités de Leiden, Delft et Rotterdam (LDE) en février 2024, une mission entrante pour une délégation composée de représentants marocains d’universités, de banques et d’entreprises du secteur agricole. Les participants à la mission ont visité des entreprises horticoles néerlandaises, des fournisseurs et ont exploré des opportunités commerciales. Plusieurs entreprises et institutions de recherche néerlandaises ont partagé des connaissances et des innovations dans le domaine de l’horticulture durable et notre approche de triple hélice.

Secteur horticole en croissance au Maroc

Le secteur horticole joue un rôle économique important au Maroc et crée de nombreux emplois. Malgré son potentiel énorme, le secteur horticole marocain fait face à une série de défis majeurs – notamment en raison de la crise climatique – entraînant environ 5 ans de pluies extrêmement faibles. Cela nécessite une adaptation continue des méthodes de culture grâce à des solutions innovantes pour garantir la sécurité alimentaire.

Durabilité du secteur horticole

La mission marocaine aux Pays-Bas s’est déroulée dans le cadre du protocole d’accord (MoU) entre le consortium LDE et l’université marocaine IAV/Hassan II à Rabat. L’objectif de cette visite d’étude était d’une part de familiariser la délégation de décideurs marocains du secteur agricole avec le modèle néerlandais de triple hélice. Ce modèle offre des opportunités pour créer une collaboration durable entre les différentes parties prenantes, afin de porter le secteur horticole marocain à un niveau supérieur. De plus, l’objectif était d’informer la délégation sur les développements innovants actuels et les pratiques de la filière horticole néerlandaise et d’explorer les possibilités de collaboration future. Les techniques néerlandaises avancées en matière d’horticulture de précision, d’irrigation durable et de gestion de l’eau sont particulièrement adaptées pour rendre les pratiques horticoles marocaines plus durables et renforcées.

« Les Pays-Bas s’engagent à renforcer les relations agricoles existantes avec le Maroc en partageant des connaissances, des innovations et des technologies et, si nécessaire, en collaborant étroitement sur la base d’une égalité absolue » – Jaap Satter, conseiller LNV à Rabat, ministère de l’Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire

Collaboration renforcée

La visite d’étude comprenait diverses visites à des institutions (gouvernementales) telles que la province de Hollande-Méridionale et des entreprises actives dans différentes chaînes de valeur du secteur horticole, des instituts de recherche, des clusters et des organisations professionnelles. De plus, cette visite a permis aux participants de tisser des liens étroits avec les représentants du secteur horticole néerlandais et de discuter et développer ensemble des propositions pour la mise en place d’activités horticoles néerlando-marocaines.

Collaboration du cluster horticole

L’un des points forts a été un séminaire très fréquenté de la Top Sector Horticulture & Starting Materials chez Koppert Biologicals. Les membres de la délégation ont discuté avec les représentants de diverses organisations et entreprises néerlandaises sur le développement de modèles durables pour une collaboration future. En outre, des plans concrets ont été développés avec les parties prenantes néerlandaises et marocaines impliquées pour mettre en place un projet pluriannuel de développement durable du secteur horticole dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Larache.

Etiquettes : Maroc, horticulture durable, Pays Bas,

Visited 7 times, 1 visit(s) today

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*