Ultimate magazine theme for WordPress.

Maroc : Les théories du complot émergent alors que la meilleure princesse d’Afrique, Lalla Salma, est disparue depuis 2017 (journal kényan).

Source : Daily Active Kenya, 7 mars 2019

Lorsque le roi Mohammed VI du Maroc a épousé la princesse Lalla Salma en 2001, il y a eu des célébrations publiques somptueuses qui ont enfreint un protocole de dissimulation des épouses royales.

Mais depuis près de deux ans, il n’y a plus aucune trace de la mère de deux enfants, que l’on appelle désormais régulièrement la princesse « disparue » du Maroc.

Les rumeurs concernant sa localisation ont tournoyé depuis qu’elle a été vue pour la dernière fois en public à la fin de 2017, et il est largement admis que le couple royal a secrètement divorcé.

Certains pensent qu’elle est restée au Maroc mais qu’elle a été délibérément cachée, tandis que d’autres pensent qu’elle vit en exil aux Etats-Unis ou sur une île grecque avec la jeune fille du couple.

Cependant, le palais n’a jamais dévoilé aucun détail officiel, et les médias marocains n’en parlent pas.

Le roi Mohammed VI, aujourd’hui âgé de 55 ans, et la princesse Lalla Salma, aujourd’hui âgée de 40 ans, se sont rencontrés à une fête en 1999 et se sont mariés plusieurs années plus tard.

La princesse est devenue la première épouse d’un souverain marocain à avoir été publiquement reconnue et à avoir reçu un titre royal.

Ils ont deux enfants – le prince héritier Moulay Hassan, 15 ans, considéré comme l’un des « adolescents les plus riches du monde », et la princesse Lalla Khadija, 11 ans.

La princesse Lalla Salma, dont le père était instituteur, a étudié l’ingénierie à l’université et travaillé dans l’industrie pendant plusieurs mois avant d’obtenir son rôle royal.

Elle a publiquement soutenu plusieurs causes, dont la prévention du cancer, la prévention du VIH/SIDA et le Festival de musique sacrée de Fès.

Tags : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, divorce,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.