Les numéros de téléphone anonymes risquent d’être suspendus au Maroc

La ministre Ghita Mezzour a assuré que les opérateurs se sont conformés à la décision et que le Maroc dispose de forces de sécurité fortes qui surveillent la question.

Etiquettes : Maroc, téléphonie, numéros anonymes, télécommunications,

Le gouvernement marocain a donné trois mois aux entreprises de télécommunications pour identifier tous les numéros de téléphone anonymes. Dans le cas contraire, ces lignes seront suspendues.

La ministre Ghita Mezzour (Transition numérique et réforme administrative) l’a annoncé au Parlement. L’exigence d’identification a été annoncée l’été dernier.

Selon Mezzour, la loi prévoit que tant les particuliers que les institutions peuvent recourir aux services des opérateurs de réseaux de télécommunications. Mais les opérateurs doivent désormais identifier leurs abonnés, y compris ceux qui ont acheté des cartes SIM prépayées auprès de distributeurs, vendeurs ou agents commerciaux.

Mezzour a déclaré que l’ANRT, l’organisme national de surveillance des télécommunications, avait pris des mesures pour lutter contre la prolifération des numéros anonymes. L’une d’elles est une décision obligeant les opérateurs à mettre à jour leur base d’abonnés avec des informations telles que le nom, le numéro d’identification et la date d’activation de chaque numéro actif.

La ministre a assuré que les opérateurs se sont conformés à la décision et que le Maroc dispose de forces de sécurité fortes qui surveillent la question. Elle a également annoncé qu’un grand nombre de numéros anonymes avaient été suspendus ces dernières semaines.

Les opérateurs disposent désormais de trois mois pour fournir les informations d’identité de chaque numéro de téléphone enregistré. Dans le cas contraire, la carte SIM sera suspendue. Le gouvernement souhaite renforcer la sécurité et la responsabilité dans le secteur des télécommunications.

#Maroc #Téléphonie #Telecommunications #numérosanonymes

Visited 2 times, 2 visit(s) today

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*