Tunisie : Lotfi Mraihi en prison pour « blanchiment d’argent et contrebande »

En avril, Mraihi avait annoncé son intention de se présenter aux élections présidentielles, motivé par le « déclin social et économique » de la Tunisie.

Etiquettes : Tunisie, Lotfi Mraihi, opposition, Union populaire républicaine, Kaïs Saïed,

Les services de sécurité tunisiens ont arrêté mercredi soir Lotfi Mraihi, secrétaire général du parti d’opposition Union populaire républicaine.

Il est soupçonné de blanchiment d’argent, de contrebande d’actifs à l’étranger et d’ouverture de comptes bancaires hors de Tunisie sans autorisation de la Banque centrale.

L’arrestation a eu lieu dans la province de Nabeul, après quoi Mraihi a été transféré à la police judiciaire de Tunis. Cette action fait suite à un mandat d’arrêt précédemment émis contre lui.

En avril, Mraihi avait annoncé son intention de se présenter aux élections présidentielles, motivé par le « déclin social et économique » de la Tunisie. Le président autoritaire Kais Saied a récemment appelé à la tenue d’élections présidentielles le 6 octobre.

Plus tôt cette année, le Front du salut national, la plus grande coalition d’opposition, a déclaré qu’il ne participerait pas aux élections en raison du manque de concurrence loyale et de l’emprisonnement d’opposants politiques. L’opposition a également boycotté les élections législatives de décembre 2022 et les élections municipales du début de cette année.

La Tunisie est plongée dans une crise politique depuis 2021, lorsque le président Saied a limogé le gouvernement et dissous le Parlement, contribuant ainsi à la détérioration de la situation économique du pays.

#Tunisie #LotfiMraihi #KaisSaied

Visited 6 times, 1 visit(s) today

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*