Contrairement à l’Espagne, le Maroc autorise un navire de guerre israélien à accoster

Un site d'information en ligne israélien a rapporté que l'INS Komemiyut est arrivé en Israël depuis les États-Unis après s'être arrêté au Maroc pour obtenir des provisions.

Etiquettes : Espagne, Maroc, Israël, navire de guerre, INS Komemiyut,

Les autorités marocaines ont autorisé un navire de guerre israélien à accoster dans le port de Tanger pour permettre à son équipage de se ravitailler en carburant et en provisions lors de son trajet depuis les États-Unis, après que le gouvernement espagnol ait refusé à ce navire l’autorisation d’utiliser ses ports. La décision de Rabat a été condamnée par le Groupe d’Action Nationale pour la Palestine au Maroc.

« Il s’agissait d’une violation de la souveraineté nationale », a déclaré le groupe. « Une enquête urgente doit être ouverte pour déterminer les responsabilités et pour prendre des mesures contre ceux qui seront reconnus responsables de cet acte condamnable. » Il a ajouté que la décision de permettre au navire de guerre israélien d’utiliser les installations portuaires marocaines montrait « un manque de respect et insultait les sentiments des Marocains ; [c’était] une violation flagrante de la constitution, et une attaque flagrante contre la culture et le patrimoine marocains. »

Selon le groupe, dans une déclaration vue par Al-Quds Al-Arabi, cette étape coïncide « avec la lutte du peuple et de l’armée yéménites pour empêcher les navires sionistes de passer par Bab Al-Mandab et la mer Rouge afin de limiter ou réduire les victimes des massacres sionistes. Elle coïncide également avec la prévention par l’Espagne des navires de génocide d’ancrer dans ses ports, conformément aux conventions internationales et aux décisions judiciaires. »

Un site d’information en ligne israélien a rapporté que l’INS Komemiyut est arrivé en Israël depuis les États-Unis après s’être arrêté au Maroc pour obtenir des provisions. Il a indiqué avoir confirmé cela à partir de sources informées ainsi que par le biais des registres du navire. « Cela renforce la coopération en matière de défense entre Israël et le Maroc », a ajouté le site.

Les veillées et marches qui ont eu lieu dans de nombreuses villes marocaines lundi en solidarité avec Gaza comprenaient également des slogans dénonçant l’utilisation par le navire israélien du port de Tanger.

Des agences de presse ont cité des sources diplomatiques indiquant que le ministère des affaires étrangères à Madrid refusera l’autorisation à tout navire transportant des armes vers Israël de s’arrêter sur le territoire espagnol.

#Maroc #Israël #INSKomemiyut #Navire #bateau #normalisation #Gaza

Visited 5 times, 1 visit(s) today

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*