Le Royaume-Unis rejette la « marocanité » du Sahara occidental

Etiquettes : Royaume Uni, Sahara Occidental, Maroc, Front Polisario, ambassadeur britannique au Maroc, Simon Martin,

Rabat vient d’essuyer un véritable camouflet diplomatique de la part du Royaume-Unis dans le dossier sahraoui. Après avoir longtemps fait croire au soutien de Londres à sa politique expansionniste au Sahara occidental, le Maroc est confronté à la véritable position britannique sur la dernière colonie en Afrique.

S’appuyant sur la reconnaissance de la « marocanité » exprimée par les États-Unis de Trump et de l’entité sioniste de Netanyahu, Rabat a beau attendu un pareil geste de la part du Royaume-Unis. Niet ! Aux dernières nouvelles, l’ambassadeur britannique au Maroc, Simon martin, a refusé catégoriquement de céder aux caprices du Makhzen qui voudrait que, toutes les chancelleries diplomatiques étrangères sur son sol doivent adopter ses thèses fantaisistes. Mais, le représentant britannique ne l’entend point de cette oreille.

Il y a quelques jours, un député a fait état devant ses collègues du Palais de Westminster, que le représentant diplomatique au Maroc s’appose à la « marocanité » du Sahara occidental.

Cette position de Londres semble conforter le Parlement britannique qui n’a cessé de soutenir le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Preuve à ce décision qui a fait très mal au Maroc, la presse du Makhzen a été lâchée contre Simon Martin qu’elle dit adopter une position « contraire aux intérêts du Maroc ».

F. G.

Le Courrier d’Algérie

#Maroc #SaharaOccidental #RoyaumeUni

Visited 5 times, 1 visit(s) today