Maroc : Omar Hilale, l’Ambassadeur pédant éperdu, menteur et inculte…

Etiquettes : Maroc, Omar Hilale, Algérie, ONU, Mohammed VI,

Par Mohamed El-Abassi

Une vidéo sur les réseaux sociaux a attiré mon innocente attention. Etonné, j’ai poursuivi son visionnage. Elle montre Omar Hilale, « le haut représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies » est filmé dans sa superbe prestance, dans un exercice de pédantisme et de glorification du Maroc qui se dispute au ridicule. Mais comme le ridicule n’a jamais tué, écoutons ce qu’il a dit.

Le représentant du Maroc dit que le Maroc est plus fort politiquement, diplomatiquement et économiquement que l’Algérie puis se hue dans une attaque dans un désordre en règle contre l’Algérie pour dire que son pays n’a ni pétrole, ni gaz, mais a de l’intelligence à revendre.

Le Maroc est plus respecté sur la scène internationale que l’Algérie et que les indicateurs économiques de son pays « excitent l’esprit », selon ses propres paroles. Il ajoutera « nous avons les ressources humaines et l’intelligence d’un roi courageux téméraire et visionnaire qui booste toutes les énergies ».

Nous arrêtons ici le massacre pour commenter cette supercherie et cet acharnement contre l’Algérie pour dire ceci :

M. Hilale est dans un rituel de baisemain royal dont il ne peut détacher ses lèvres gluantes malgré ses moustaches vieillies et sa tête grise mi-teinte, non pas par sagesse, ni par conviction, mais de souci de plaire à son Roi qui l’ignore ;

Pourquoi donc, ce soi-disant représentant du Maroc aux Nations Unies fait-il le parallèle avec l’Algérie ?

Certainement par une jalousie maladive quand l’Algérie est dans une courbe ascendante diplomatiquement, politiquement et, surtout économiquement, pendant que le Maroc est dans le creux d’une vague de paupérisation et de révoltes sociales à répétitions pendant que l’Algérie est dans une courbe inversement ascendante. Preuve en est le récent rapport de la Banque mondiale.

M. Hilale a osé dans un speech informel faire référence à son roi en le présentant comme un monarque courageux mais néanmoins tout aussi téméraire. Une contradiction bien malheureuse quand que les monarques décident sans être téméraires.

Ce qui excite les esprits n’a certainement aucun lien avec des indicateurs économiques, mais plutôt, inspirés par des substances qu’aurait ingurgitées le haut représentant du Maroc pour s’attaquer à l’Algérie dans un affront frontal qui révèle, plutôt, ses débilités propres, celles d’un grabataire qui s’accroche malgré son âge et sans repentance.

S’agissant du courage de son monarque proclamé, haut et fort, par Hillali, à sa témérité peureuse, et sa vision, du bout de son nez, du roi marocain, nous lui posons cette question simple : A-t-il bougé le petit doigt pour défendre les palestiniens pendant qu’ils vivent un génocide ?

Mais M. Hilale, vous n’égalerez jamais le Nif Algérien ? Il vous faudra, peut être sniffé, plutôt que la feuille étoilée, la lune dont votre prénom est si lointain !

Mohamed El-Abassi, ex-diplomate

Source

#Maroc #Algérie #OmarHilale #MohammedVI

Visited 2 times, 1 visit(s) today