Algérie. L’édification d’un pays fort, sûr et prospère

Algérie. L’édification d’un pays fort, sûr et prospère – remaniement, reprise économique,

« Notre mémoire, que nous n’abandonnerons jamais, est la source intarissable, dans laquelle nous puisons pour relever les défis quelles que soient leur nature et origine pour renforcer les fondements de notre force et de l’unité de notre nation « . Ce passage de l’allocution prononcée mardi par le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP lors d’une visite de travail et d’inspection au siège du Commandement de la 8ème Division Blindée en 2ème Région militaire, a une profonde signification dans la mesure où c’est l’édification d’un pays fort, sûr et prospère qui est visée. Un processus où le rôle du citoyen est majeur, voire indispensable. Ce rôle a été mis en avant par le chef d’état-major de l’ANP.  » A ce titre, le rôle du citoyen, qui fait preuve de conscience et de patriotisme, face aux différentes menaces, n’est pas moins important que celui qui incombe à nos vaillantes unités sur le terrain.

De ce fait, il lui revient aujourd’hui, bien plus que dans le passé, de faire preuve de discernement et de contribuer avec son grand sens patriotique à la préservation de la sécurité et la stabilité de notre pays, afin de déjouer toutes les tentatives des ennemis de la Nation. Cette nation pour laquelle des millions de Chouhada se sont sacrifiés tout au long de sa grande Histoire « .

De tout ce qui précède, l’impératif de veiller à la pérennité de cette voie doit être un  » devoir  » pour tous surtout que l’étape actuelle se concrétise et prépare les conditions pour doter le pays de moyens de sa politique, la construction autour de la Nation d’un renouveau national et la reprise économique. A ce propos, certains analystes sont convaincus qu’après le remaniement ministériel évoqué par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune lors de l’entrevue accordée samedi dernier à des représentants de la presse nationale, il faut s’attendre à un  » assainissement profond « . Désormais, les choses vont changer et une nouvelle étape se dessine pour répondre à une nouvelle stratégie socio-économique, mieux adaptée aux spécificités nouvelles de la société algérienne. Il s’agit en fait d’une phase dictée par l’évolution de la société.

Une période de « reformatage » de l’économie nationale pour inclure davantage de croissance, afin que toute la vie nationale se sente incluse et exprimée dans ce processus de renouveau économique et social.

Ce n’est pas sans raison si le général de corps d’Armée, Saïd Chengriha met l’accent sur le rôle du citoyen dans la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays, ce qui pourrait attester d’une certaine forme de développement politique, économique et social. Aussi, être vigilant, c’est être conscient que l’Algérie vit une expérience historique et face aux menaces qui pèse sur elle, le citoyen se doit de se mobiliser au quotidien pour protéger cette stabilité, défendre l’unité nationale et barrer la voie à l’anarchie, ennemie de toute démocratie, de toute émancipation et de tout progrès.

Le programme politique en vigueur, les réformes politiques, les textes en valeur, ont besoin davantage d’hommes chargés de les appliquer et c’est là l’action  » urgente  » qu’attend le citoyen. Donc un rendez-vous avec l’histoire où le peuple sera encore une fois de plus fidèle pour relever ce grand défi.
B. C.

Lemaghreb.dz, 28/04/2022

#Algérie #Remaniement #Chouhada

Visited 2 times, 1 visit(s) today