Algérie : Sadi démonte la propagande marocaine

Etiquettes : Algérie, Walid Sadi, FAF, Maroc, RS Berkane, Tribunal arbitral du sport, TAS, USM Alger,

Walid Sadi, le président de la Fédération algérienne de football, a démonté la propagande marocaine qui essaie de faire croire que le Tribunal arbitral du sport (TAS) aurait déjà rendu sa décision concernant la plainte introduite par la FAF sur le dossier opposant l’USM Alger au RS Berkane.

Non content d’avoir tout fait pour politiser la Coupe de la CAF et la demi-finale qui devait opposer l’USM Alger, tenant du titre africain au club du sulfureux président de la Fédération marocaine de football le RS Berkane, les Marocains tentent encore une fois de déformer les faits liés à cette affaire, en alimentant une propagande abjecte.

La machine propagandiste marocaine a été actionnée depuis mardi pour faire croire que le Tribunal arbitral du sport (TAS) aurait déjà rendu sa décision concernant la plainte introduite par la FAF sur le dossier opposant l’USM Alger au RS Berkane et aurait soi-disant débouté la FAF. Des rumeurs qui ont été démenties par le président de la FAF, Walid Sadi. Intervenant à travers plusieurs médias Walid Sadi a souligné mardi que « le TAS ne s’est pas encore prononcé sur le cas de USM Alger-RB Berkane.

Le TAS a écrit aujourd’hui à la CAF et a demandé des clarifications au plus tard le 3 mai 2024 sur la plainte de la Fédération algérienne de football concernant l’adoption d’un maillot avec un slogan politique. L’affaire est toujours en cours ».

Actuellement, le finaliste de la Coupe de la CAF n’a pas été officiellement désigné, et c’est le TAS, basé à Lausanne en Suisse, qui aura le dernier mot sur le dénouement de ce litige, d’autant plus que le match retour entre les deux clubs a été qualifié de “reporté” sur le site officiel de la CAF. Notons que cette affaire a été provoquée par la volonté des Marocains du RS Berkane qui ont décidé de politiser la compétition africaine en arborant des maillots floqués d’une fausse carte du Maroc incluant les territoires du Sahara occidental occupé.

En parfaite violation des règles de la CAF et de la FIFA qui sont contraignantes et qui interdisent à toute équipe de se présenter avec des maillots floqués de représentations personnelles, de messages politiques, ethniques ou religieux et/ou d’une carte d’un pays, se sont présentés avec un seul lot de maillots floqués de la fausse carte du Maroc.

Des maillots non réglementaires saisis par les Douanes algériennes.

Bien que l’USMA est généreusement acheté et offert des maillots de rechange à l’équipe marocaine, les joueurs du RS Berkane ont refusé de jouer le match. Malgré le fait que l’adversaire des Rouges et Noirs soit en faute, c’est l’USMA qui a été déclarée par la CAF perdante par forfait sur tapis vert sur le score de 3-0. Une décision scandaleuse qui va à l’encontre des règlements de la CAF et qui n’a d’ailleurs pas été motivée par l’instance confédérale.

Dans ce contexte, la Fédération algérienne de football a décidé de saisir le Tribunal arbitral du sport sur cette affaire. Le président de la FAF Walid Sadi, s’est rendu jeudi au siège du TAS à Lausanne accompagné de plusieurs avocats de renom en s’appuyant sur un dossier en béton et a lancé une procédure contre le RS Berkane et la CAF. Walid Sadi, Nadir Bouzenad SG de la FAF ainsi et le trio d’avocats les représentants ont été entendus par une magistrate du TAS lors d’une audition qui visait à vérifier la validité des pièces jointes par la FAF à la plainte, dont notamment la carte géographique du monde tel que reconnue par l’ONU ou encore la carte de la Coupe du Monde 2030 ou le logo de la Coupe du monde 2030 dans lequel la carte géographique du Maroc se termine aux frontières de la République arabe sahraouie démocratique.

Le dossier présenté par la FAF comprend également les règlements de la FIFA, de la CAF et du CIO, ainsi que des exemples de toutes les fois où la CAF avait contraint les clubs algériens (JSK, CSC) à changer de maillots parce qu’ils comportaient un slogan considéré comme politique alors qu’il n’arborait qu’un texte en “Tamazight” pourtant consacrée langue nationale et officielle en Algérie.

Moncef Dahleb

Source : La Sentinelle, 01/05/2024

#Algérie #Maroc #CAF #USMAlger #Berkane #maillot #SaharaOccidental

Visited 1 times, 1 visit(s) today