Ultimate magazine theme for WordPress.

Hassan II, le fils de Glaoui

Le général Oufkir à raconté, ce qu´il a appris de Glaoui lui-même: que – Hassan II est, en fait, né d´une ancienne concubine (de mère juive) du Pacha de Marrakech qu´il a offert (enceinte de lui de six mois) à Mohamed Ben Youssef.Hassan II, le fils de Glaoui

Hassan II est le fils biologique du grand traître Haj Thami l´Glaoui!

Les sultans alaouites ne célébraient pas leur mariage et ne le rendaient pas public. c´était des mariages morganatiques. La célébration se passait souvent à la naissance d´un enfant dont souvent on ne savait pas, avec certitude, qui en est le vrai père!

Ceux qui ont offert les concubines aux sultans, les marchands maquereaux qui les ont vendues ainsi que les esclaves de la « garde noire » peuvent souvent être les vrais pères des sultans « alaouires » bâtards.
Hassan II, le fils de GlaouiHassan II, le fils de Glaoui

Les sultans alaouites avaient souvent plusieures femmes « légitimes » et un grand nombre de concubines souvent offertes, en corruption, par des tribus ou achetées par l´intermédiaires de marchands juifs spécialisés en Europe.

Mohamed V – qui était un « coureur de jupons » et obsédé sexuel notoire – avait reçu du Glaoui, le bordelier de Marrakech, durant plusieures années, tout un harem de concubines souvent d´origine juives ou africaines. D’ailleurs le premier mariage « officieux » de Mohamed V ne s’est pas déroulé à Rabat, la Capitale du Maroc, mais à Marrakech, « Capitale » de Glaoui, le 27 octobre 1928 avec une concubine de Glaoui « Abla » fille de Tahar son chauffeur atitré originaire de Safi et aussi née d’une mère juive décèdée à Rabat le 1 er mars 1992.
Hassan II, lui aussi, a suivi la tradition féodale et jahilite de ses encètres « alaouites ». Mohamed, son fils aîné et l´actuel « ROI » Mohamed VI, est né le 21 août 1963 à Rabat. Sa mère était « roturière » – selon le mythe alaouite – et n’a jamais reçu de titre, tout au plus était-elle l´une des « mères des enfants royaux »!

Tags : Maroc, Hassan II, El Glaoui, Pacha,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.