Ultimate magazine theme for WordPress.

Maroc : L’homosexualité de Mohammed VI a brisé son mariage (journal hollandais)

Mystère encore plus grand : la maison royale marocaine interdit la publication d’un article révélateur sur la princesse disparue

Où est la princesse Lalla Salma ? Depuis son absence lors des visites officielles du roi d’Espagne Felipe et de sa femme Letizia au Maroc et du prince britannique Harry et Meghan Markle, la rumeur court à nouveau à plein régime. L’épouse du roi marocain Mohammed VI (55 ans) a disparu depuis deux ans. Et maintenant que la famille royale a interdit la publication d’un article révélateur sur le sujet, l’énigme ne fait que s’accentuer.

Qu’est-il arrivé à la princesse Lalla Salma ? Cela fait deux ans que la question hante les médias. La princesse a été vue pour la dernière fois à Montevideo en Uruguay, le 18 octobre 2017. Depuis lors, plus aucune trace. Selon diverses sources proches du palais, le roi et la princesse marocains sont maintenant séparés et la famille royatelegraafle veut à tout prix garder cela du monde extérieur. Mais maintenant que la publication d’un nouvel article du journaliste Ferran Sales Aige, intitulé « Mohamed VI, le prince homosexuel devenu roi du Maroc », a été bloquée par la cour marocaine, plus de questions que de réponses se sont ajoutées.

Selon le journaliste, le mariage entre le roi Mohammed VI et sa femme a été brisé parce que le roi était homosexuel. L’article citait plusieurs témoins et examinait également les escapades sexuelles du Roi pendant ses études à Bruxelles. Mohammed VI aurait été un client régulier dans un certain nombre de bars gays bien connus de notre capitale. Le père de Mohammed VI aurait également fait contrôler son fils par un détective et serait intervenu lorsque son fils aurait reçu un nombre impressionnant de visiteurs masculins dans son palais princier.

Vrai ou faux ?

Que les affirmations soient vraies ou non, nous ne le saurons peut-être jamais. Le palais royal n’a jamais confirmé ou nié la prétendue séparation entre Mohammed VI et Lalla Salma. L’homosexualité est également un sujet extrêmement sensible dans le pays islamique. La prétendue orientation de Mohammed VI aurait même suscité des doutes quant à son aptitude à diriger le pays, car le roi est aussi le chef religieux du Maroc. L’homosexualité est un » haraam » parmi les musulmans, strictement interdite.

Le fait que l’article du journaliste en question n’apparaisse pas sur la toile est-il un signe ? Cela reste à voir. La justice marocaine semble vouloir dissimuler toutes les informations sur Lalla Salma. Mohammed VI ferait ainsi tout son possible pour empêcher la publication prochaine d’un livre de Gérard Fauré, ancien patron de la mafia française. Ce livre révélerait que le roi pourrait être responsable de la mort de son propre père, le roi Hassan II du Maroc. Dans le livre, l’auteur promet de fournir des preuves du » meurtre ordonné » de l’ancien monarque.

Source: De Telegraaf, 6 mars 2019

Tags: Maroc, Mohammed VI, homosexualité, Lalla Salma, divorce,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.