Le Mystère du Maroc : Où est la femme du roi ?

Source : NOS (pays Bas)

On l’appelle l’un des plus grands mystères du Maroc : la disparition de l’épouse du roi Mohammed VI. La princesse Lalla Salma n’a pas été vue depuis presque deux ans. Depuis fin 2017, elle n’apparaît plus en public.

Ce week-end, le prince britannique Harry et la duchesse Meghan visiteront le Maroc, eux aussi ne verront certainement pas la princesse. Où est-elle allée de toute façon ?

Lalla Salma, la première femme d’un roi à apparaître dans la publicité Retour à 1999. Le roi Mohammed a connu Lalla Salma à une fête. Le choix qu’il a fait pour la jeune fille civile qui a travaillé en tant qu’officier des TIC a été surprenant, mais a été applaudi.

Jusque-là, la femme d’un roi marocain n’était pas autorisée à apparaître en public, même les photos étaient inhabituelles. Mohammed VI a rompu avec cette tradition. La princesse n’était aussi régulièrement vue que pour des fonctions cérémonielles, comme l’inauguration de Willem-Alexander, ou pour son travail pour l’Organisation mondiale de la santé OMS.

Salma, qui a maintenant 40 ans, est très populaire auprès du peuple marocain. Elle était vêtue d’une élégante couture française, portait fièrement son énorme bouquet de boucles rouges et était impressionnée par un discours à l’ONU sur les droits des femmes. En 2014, elle a été élue  » femme la plus inspirante du monde arabe « .

Salma disparaît

Avance rapide jusqu’en octobre 2017 : le dernier moment où Salma a été vue en public. Après cela, elle a complètement disparu des projecteurs.

Parce qu’elle a été la première femme du roi à apparaître en public, il est encore plus frappant qu’elle ne le fasse plus.

Les médias marocains sont anxieusement silencieux, mais cela ne s’applique pas aux collègues espagnols. L’année dernière, ils ont écrit que le roi et sa princesse étaient séparés. Cette nouvelle est arrivée une semaine après que le roi ait subi une chirurgie cardiaque à Paris. Fait remarquable, la princesse Salma était absente alors que le reste de la famille se tenait à son chevet. La famille royale marocaine elle-même ne commente pas : rien n’est confirmé, rien n’est nié.

Le divorce est autorisé au Maroc et le roi Mohammed VI lui-même a légiféré en 1999 pour mettre fin aux mariages forcés et aux mariages entre plusieurs épouses. Mais le divorce pour quelqu’un qui a une fonction aussi exemplaire reste inhabituel.

En parler est tabou, dit le correspondant Willemijn de Koning. « Quand la question sur son divorce a été posée à un porte-parole, ils se sont sentis vraiment gênés.

Visites d’État sans Salma

Au début de ce mois, la princesse Salma n’était pas présente lors d’une visite officielle du roi d’Espagne Felipe et de la reine Letizia. Et c’était frappant : lors de visites précédentes, Salma Letizia avait fait le tour du Maroc et ils semblaient s’entendre très bien. C’est ainsi que la rumeur de sa mystérieuse « disparition » s’est relancée.

Sa belle-sœur, la princesse Lalla Meryem, a rempli le rôle de première dame lors de cette visite d’État. Harry et Meghan la verront probablement aussi ce week-end. Une fois de plus, aucune question n’a été posée dans les médias marocains sur l’absence de Salma. Reste à voir si cela se fera ce week-end, avec la visite de Harry et Meghan.

Pourquoi ne savons-nous rien ?

Entre-temps, il y a beaucoup de spéculations sur Lalla Salma et le roi : un divorce est une possibilité et la rumeur dit que Salma a acheté une villa sur l’île grecque Kea. Révéler ce qui se passe vraiment, c’est ne pas le faire, dit De Koning. « Aucune source marocaine n’en parle. Au Maroc, toute la question est gardée secrète.

L’attitude du roi précédent joue toujours un rôle important, explique le correspondant. « Le roi précédent était un grand dictateur dont on ne pouvait rien dire si l’on voulait être sûr de sa vie. Cette peur joue toujours un rôle, tant chez les gens que dans les médias. C’est fou quelque part, parce que le roi actuel est généralement très populaire. Mais c’est précisément pour cela que les gens ne parlent pas de certaines choses qu’ils acceptent, comme la disparition de sa femme du domaine public.

Tags : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, divorce,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.