Au Maroc, des voitures officielles circulent avec deux plaques

Au royaume du Maroc, les responsables font preuve d’imagination dans l’art de voler les biens du peuple.

Certaines voitures du gouvernement sont équipées de deux plaques, l’une officiel et une autre ordinaire.

Les plaques ordinaires sont utilisées pour dissimuler l’appartenance de la voiture aux services gouvernementaux dans le but de profiter de ces véhicules pour mener des activités qui n’ont rien à voir avec le service public : promenades, achats, courses…

Ainsi, les autorités marocaines se permettent le gaspillage des biens publics dans des tâches strictement personnelles et en se payant le diesel et l’essence de la caisse publique.

La loi de la prédation règne au milieu d’une élite sans foi ni loi et où le citoyen n’est regardé que comme une vache à traire et où la politique est devenu le moyen le plus facile de se faire de l’argent.

Source : Maghreb Online, 29 mars 2019

Tags : Maroc, prédation, fraude, arnaque, vol, pillage, voitures officielles,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.