Maroc : L’elixir de bain préféré de Lalla Meryem

L’inégalité des chances et la précarité qui prend, dans certaines franges de la société, des proportions alarmantes, notamment dans les régions rurales.

Dans un discours en août 2014, Mohammed VI a prononcé un discours dans lequel il s’est interrogé «où sont passées les richesses du Maroc ? Et à qui ont-elles profité ?! ». Des questions qui constitue une reconnaissance publique de l’ampleur des disparités sociales, résultant d’une répartition inéquitable des richesses. Il avouait aussi l’existence de « signes de pauvreté, de fragilité sociale et de graves inégalités parmi les Marocains alors que lui, alias « le roi des pauvres » a été cité à plusieurs reprises dans le magazine Forbes parmi les monarques les plus riches du monde dans un contexte marqué par une crise financière aigüe et les mesures d’austérité imposées par les institutiones financières internationales.

Cela n’a pas empêché sa famille de faire des dépenses extravagantes comme celle qui a été dévoilé dans les documents confidentiels révélés par le hacker Chris Coleman : la sœur de Mohammed VI, la princesse Lalla Meryem, a ordonné à l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations unies à Genève, Omar Hilale, de lui acheter « 40 flacons » d’un produit spécial pour bain de marque Henri Chenot.

Pendant que les marocains crèvent de faim, le seul souci de la princesse alaouite est de soigner sa peau avec des produits de beauté haut de gamme.

One thought on “Maroc : L’elixir de bain préféré de Lalla Meryem

Comments are closed.