Maroc : La diplomatie de la mythomanie

Face aux mensonges de Nasser Bourita sur les relations Maroc-Arabie Saoudite, il y a lieu de se pencher sur cette maladie devenue une épidémie au royaume chérifien.

Après avoir entendu le Premier Ministre El Othmani dire que le Maroc est envié par beaucoup de pays du monde, Bourita nous dit qu’il n’a jamais existé de crise entre Rabat et Riyad. Il est certain de nous mener à penser que le mensonge vient de l’Associated Press, source de cette « intox » qui veut que le Maroc a convoqué « pour consultation » ses ambassadeurs à Riyad et aux Emirats.

Bourita a menti aussi lorsqu’il a déclaré que son pays vient de décider de quitter la coalition arabe contre le Yémen. Selon des médias français, Rabat a retiré ses F-16 de la coalition en avril 2018.

C’est cela diplomatie marocaine. Prendre une dećision et y revenir le lendemain. Comme un jeu d’enfants. Accusant un manque de vision flagrant. C’est cela qui pousse au mensonge. L’échec et la frustration. Tout cela pour ne pas dire la vérité, que le Maroc a quitté la coalition pour faire semblant de se soucier de la situation humanitaire au Yémen.

La mythomanie est le dernier recours de celui qui n’a rien à présenter pour prouver qu’il a accompli son travail d’une façon optimale. Et, comme d’habitude, le mythomane est convaincu de la véracité de ses dires. A force de mentir, il finit par croire ses propres mensonges. C’est le cas de notre ami Bourita dont les errements diplomatiques ont conduit à cette situation de fiasco au niveau international.

Tags: Maroc, Arabie-Saoudite, Yémen, Emirats,

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.