Maroc: Note d'alerte sur le mur de défense

9 Nov 09

Note d’alerte

Déclarations de la nouvelle directrice de l’UNESCO à l’occasion de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin

L’UNESCO a publié un communiqué reprenant les déclarations de Mme Irina Bokova, à l’occasion du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. Mme Bokova qui doit prendre ses fonctions le 15 novembre prochain a affirmé :

« Aujourd’hui, nous vivons dans un monde globalisé mais trop de murs restent debout ».

« La mission de l’UNESCO est d’en finir avec ces murs, où qu’ils soient et quelle que soit la forme qu’ils prennent ».

Analyse

Les déclarations de Mme Bokova peuvent être instrumentalisées par le Polisario. Les séparatistes communiquent beaucoup sur la « haie défensive » au Sahara en affirmant qu’il s’agit d’un « mur de séparation » comparable au mur de Berlin ou au Mur israélien.

Le Polisario pourrait chercher à s’engager dans une campagne d’information vis-à-vis de l’UNESCO et en particulier sa directrice pour faire valoir son point de vue.

Recommandation

Augmenter la vigilance sur l’activité culturelle du Polisario.

Sensibiliser l’ambassadeur du Maroc auprès de l’UNESCO sur cette question.

Parer à toute prise de contact/lobbying entre le Polisario et l’Unesco via les ONG pro séparatistes (principalement espagnoles ou anglaises).

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.