Couverture du 1er numéro de Foreign Policy en français

0

La version francophone du magazine américain Foreing Policy a vu la lumière en Janvier 2011. Son patron n’est ni plus ni moins que Ahmed Charai, homme d’affaires très proche de la DGED et responsable de ses opérations de lobbying en France et aux Etats-Unis.

L’un des auteurs est Jarret Brachman, chercheur associé au Upper Great Plains Transportation Institute. Son domaine d’intérêt est la lutte contre le terrorisme et la sécurité. Jarret a commencé sa carrière à la Central Intelligence Agency et a ensuite été le premier directeur de la recherche au Centre de lutte contre le terrorisme de West Point. Il a aussi dirigé un certain nombre de projets pour le ministère de la Défense et il donne régulièrement des conférences aux militaires, aux forces de l’ordre et aux services de renseignement. Il a été invité à témoigner sur des questions de sécurité devant le House Armed Services Committee et la Chambre des Lords britannique et ses recherches ont été publiées dans 60 Minutes, CNN, le New York Times, Al-Jazeera et d’autres médias internationaux. Son livre, « Global Jihadism : Théorie et pratique », a été publié en août 2008.

Dans ce premier numéro, vous pouvez constater la présence de quelques noms très cités par les documents confidentiels de la diplomatie marocaine et de la DGED révélés par le hacker Chris Coleman.

Parmi eux, la sulfureuse José Garçon, une des quatre journalistes recrutés par Ahmed Charai en vue d’embellir l’image du Maroc en France et dénigrer le Front Polisario et l’Algérie. Ses complices dans les services offerts au Makhzen du Maroc sont : , Vincent Hervouet, de LCI, Dominique Lagarde « L’Express » et Mireille Duteil du « Le Point ». Cette dernière a porté plainte contre le site Arrêts sur Image pour diffamation et a été déboutée. La Cour de Paris n’a pas trouvé d’indice a estimé que les faits poursuivis ne relevaient pas de la diffamation publique, la chronique mise en cause restant suffisamment prudente à l’égard des faits imputés à Mireille Duteil. 

Olivier Quarante et Alain Gresh ont également été relaxés, le premier au titre de l’absence de diffamation, le second au titre de la bonne foi, le tribunal ayant retenu l’intérêt public majeur de l’information, et « d’une enquête suffisamment sérieuse ».

« La guerre la plus inutile du monde », la version française de l’article rédigé par Richard Miniter, un bloggeur présenté par Ahmed Charai comme « chercheur ». C’est lui qui a reçu 20.000 dollars comme « cadeau » pour l’article titré « Is Arab Spring Bad for Investors? ».

D’autres cadeaux sont aussi destribués par Ahmed Charai et fournis par Mourad El Rhoul. Ils sont cités dans ce mail du 17 janvier 2011 dont voici le texte intégral :
Si Morad bonjour,

J’aurai besoin de quelques cadeaux de « fin d’année » pour les personnes suivantes:

Think-tank

– John Hamer (Président CSIS)

– Haim Malka (Directeur au CSIS)

– Alan Luxemberg (Président Foreign Policy Research Institute)

– John Marks (SFCG)

– Nina Rosenwalt (Hudson Institute)

– Heather Huggins (Plusieurs ONG)

-Alan solow (President de la conférence des Présidents)

-Moises naim: carnegie endowment

Presse

Katharine Weymouth: Publisher The Washington Post

Ben Evansky (Fox News)

Susan Glasser (Foreign Policy magazine)

Robert Pollock: Wall street Journal

Bryan Bender: Boston Globe

Mortimer zuckerman: US News/////Daily news

John Moose: New York Times

Je propose des (stylos + Agendas) d’une bonne marque.

Si vous pouvez envoyer au col Houari par avion mardi, serait parfait.

Mes remerciements anticipés.

Leave A Reply

Your email address will not be published.