Une vidéo sur un militaire marocain qui a attiré l’attention de la DGED

Un militaire, après avoir passé 20 ans de service dont 10 entièrement au désert du Sahara, se retrouve sans retraite, sans pension, sans droit au soins.

A cause de son diabète, il a été mutilé de son pouce, puis, son pied, puis sa jambe.

Il avait au par avant recouru aux services sociaux des FAR, l’Etat-Major, la fondation Hassan 2 des anciens militaires, Mohamed 6, sa soeur Myriem, etc. en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *