Complicité de la France avec le Maroc (II) : Les tractations au Conseil de Sécurité

0

Dans cet email, la deuxième conseillère de l’ambassade de France à Rabat, Veronique Aulagnon, fauit état des agissement de la France dans les coulisses du Conseil de Sécurité et les pressions qu’elle exerce en vue de défendre les intérêts du Maroc.

Sous le titre de « MINURSO – point sur la négociation », Mme Aulagnac envoie « la dernière version du propjet de résolution, qui n’est pas encore bouclée en groupe des amis », signalant qu’il un « problème sur les OP3 et 9 à cause des britanniques » et que la France a « comme monnaie d’échange nos deux propositions d’amendements sur la dynamique régionale et le recensement, non intégrés dans le texte ».

« En revanche, ajoute-t-elle, on a surmonté les obstacles sur les droits de l’Homme et la visite de Ross ».

François Delattre, nouvel ambassadeur de la France à l’ONU

Dans un email envoyé dix jours avant, au secrétaire général du MAR marocain à l’époque, Nasser Bourita et Aziz Farhane, chef de la Direction des Nations Unies et des Organisations Internationales, elle remet aux marocains les drafts du projet de rapport du Secrétaire Général de l’ONU sur la MINURSO et celui de la résolution du Conseil de Sécurité.

Les consultations sur le dossier du Sahara Occidental entre le Maroc et la France sont permanentes au niveau des trois ambassades : Rabat, Paris, Washington ety New York. Dans cette note, l’ambassadeur de la France à Washington donne des conseils au Maroc après sa décision de retirer sa confiance à l’Envoyé de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross.

Documents y référant:

1er email de la 2ème Conseillère Veronique Aulagnac

2ème email de la 2ème Conseillère Veronique Aulagnac

Les conseils de l’Ambassadeur Delattre

Leave A Reply

Your email address will not be published.