Ultimate magazine theme for WordPress.

Les bons conseils d'un responsable du PAM au Maroc

0


Daly Belgasmi, Directeur régional du PAM pour le Moyen Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie Centrale et l’Europe Oriental au sein du PAM semble flirter avec le Maroc en matière de renseignements et de conseils.
Le 8 février 2013 il a demandé un entretien avec Azzeddine Farhane, chef de la Direction des Questions Globales, Division des roits de l’homme et des Questions Humanitaires au MAE marocain.
Ce dernier signale dans un compte-rendu de cette rencontre, que Daly lui confié ce qui suit:

  • « L’Algérie s’active auprès des donnateurs, concernant le programme d’Interventions prolongées de Secours et de Redressement, concernant l’assistance alimentaire du PAM aux populations des camps de Tindouf (IPSR), afin que le PAM adopte un programme de 3 ans au lieu de 18 mois »;
  • « L’Algérie exerce des pressions sur les représentants respectifs du PAM et du HCR en Algérie, en essayant de leur faire croire que les réfugiés sahraouis à Tindouf ont des besoins humanitaires sur la base de 165000 personnes ».
  • « L’Algérie essaie d’introduire des produits alimentaires chers, tels que les produits laitiers et leurs dérivés, dans la liste des besoins, afin d’augmenter la valuer de laide à apporter aux réfugiés sahraouis »;
  • « Le Maroc gagnerait à saisir le HCR et le PAM pour attirer leur attention dans le cadre du contexte actuel de la crise au Mali, l’insécurité au Sahel et la connexion avérée entre le Polisario et AQMI sur la nécessité de se pencher sérieusement sur la question de la distribution de l’aide humanitaire à Tindouf et ses réels bénéficiaires en soulevant explicitement la question de savoir “y a-t-il un risque que les donateurs armés du Polisario qui seraient impliqués dans les actes de terrorisme au Sahel?”.

 
Cliquez ici pour télécharger ce document

Leave A Reply

Your email address will not be published.