Front POLISARIO : « il est inconcevable qu’après 19 ans de présence, l’ONU n’a pas été capable de s’acquitter de sa promesse »

Lima (Pérou) .- Le ministre sahraoui pour les relations avec l’Amérique Latine de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), Hach Ahmed, a affirmé ce mercredi, qu’il « est inconcevable qu’après 19 ans de présence, le déploiement des casques bleus et la dépense de presque 500 millions de dollars à l’année, l’ONU n’a pas été capable de s’acquitter de sa promesse de célébrer un référendum pour l’autodétermination du peuple sahraoui ».

« Le problème du Sahara Occidental, comme l’ONU le reconnaît est de nature coloniale, non une guerre civile ou un projet séparatiste », a affirmé Hach, durant son intervention dans une Conférence sur le Conflit du Sahara Occidental célébrée dans le Collège d’Avocats de Lima au Pérou.

Le ministre sahraoui a souligné que la « la seule revendication des sahraouis dans cette longue lutte de résistance, est que l’on respecte leur droit légitime à l’autodétermination reconnu par toutes les instances internationales. Nous n’avons aucune autre revendication politique, ni sociale, ni économique, ni religieuse, ni culturelle face au pouvoir colonial du Maroc ».

Le responsable sahraoui a considéré que « la conduite non louable de l’ONU dans ce conflit et les maniements obscurs qui ont empêché la solution de ce conflit, des maniements dans lesquels d’une manière significative la France a toujours eu un rôle fondamental ».

En ce qui concerne le sujet des droits de l’homme, Hach a indiqué qu' »une répression inhumaine s’abat aujourd’hui contre notre population civile dans les zones occupées, spécialement contre les activistes des droits de l’homme qui sont comptés aujourd’hui par dizaines dans les prisons marocaines ».

Par rapport aux relations officielles avec le Gouvernement du Pérou, le pays qui « a reconnu la RASD dans les années quatre-vingts du siècle passé » le ministre sahraoui a réitéré l’intérêt de son gouvernement de reétablir tôt ses liens diplomatiques et a demandé à toutes les forces politiques et à l’ensemble de la société qu’ils contribuent à la normalisation désirée « .

Le dirigeant sahraoui qui est arrivé accompagné par l’ambassadeur sahraoui, Ali Salem Zein  souligne l’importance de l’évènement, qui « s’engage dans un effort que nous réalisons depuis des années, nous et les amis péruviens de la cause sahraouie, pour faire connaître la lutte du peuple sahraoui pour son indépendance ».

Un public considérable a assisté à la Conférence, quelques parlementaires, diplomates et journalistes, l’exposition a été introduite par le Vice-doyen du Collège, Dr. Albert Vásquez Ríos qui a salué l' »initiative comme un grand apport à la connaissance de la problématique internationale ».

Ont été aussi présents le producteur de cinéma, Javier Corchera, le Président du Comité de Solidarité avec le Peuple Sahraoui, Javier Diez Consejo et le Député Raphaël Vazquez, du groupe parlementaire d’amitié avec le peuple sahraoui, « les deux ont réaffirmé leur solidarité avec le peuple sahraoui et ont annoncé des initiatives multiples pour fortifier les liens entre le Pérou et la RASD ».

Source : SPS, 11 mars 2010

Be the first to comment on "Front POLISARIO : « il est inconcevable qu’après 19 ans de présence, l’ONU n’a pas été capable de s’acquitter de sa promesse »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*