Une ONG demande aux autorités allemandes de veiller à ce que les territoires sahraouis soient exclus du projet Desertec

Une organisation allemande de défense des droits de l’homme, Société pour les peuples menacés (SPM), a appelé ministre allemand de l’Economie, Rainer Bruederle, à faire en sorte que les territoires sahraouis occupépar le Maroc soient exclus du projet Desertec-Electricité. Le projet Desertec a été initié par des industriels allemands qui prévoient l’installation au Maghreb et au Proche-Orient ainsi qu’au sud de l’Europe (Espagne, Sicile et Grèce) d’une trentaine de centrales solaires afin d’approvisionner le vieux continent en énergie renouvelable. « Nous lançons un appel pressant au ministre Bruederle. L’électricité importé en Europe du désert ne devrait pas être produite dans les zones occupées par le Maroc au Sahara occidental », a averti l’ONG dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*