Le Congrès chilien condamne les violations marocaines des droits de l’homme au Sahara Occidental.

Santiago de Chile.- Le Congrès chilien a condamné mercredi par un projet d’accord soumis au Congrès des députés de la République du Chili, les violations persistantes des droits de l’homme dans le les territoires occupés du Sahara occidental, a indiqué un communiqué de la représentation sahraouie au Chili.

Les députés affectés par les images de torture et le souci exprimé par l’AFAPREDESA dans sa lettre remise au président du Sénat Jovino Novo par le président de la Chambre des députés de la République du Chili Rodrigo Alvarez, du sort des 11 militants sahraouis et de 6 autres dans la prison de Salé (Maroc) depuis octobre dernier pour avoir effectué une visite à leurs familles dans les camps de réfugiés sahraouis et menacés de comparaître devant une cour martiale marocaine.

En outre, les membres du Congrès demandent au ministère des Affaires étrangères du Chili « d’exiger du Royaume du Maroc à fournir des informations détaillées et fiables sur l’identité de tous les militants sahraouis des droits humains, les motifs de poursuites et les procédures juridiques, ainsi que l’état la santé physique et mentale de ces militants ».

Dans ce contexte le Congrès a rappelé « la responsabilité de cette chambre en tant que représentant démocratique pour la garantie et la promotion des droits de l’homme », en vue de transmettre au Royaume du Maroc, « son inquiétude sur le sort et l’état de santé de tous les militants sahraouis ».

D’autre part, le Congrès a appelé le Gouvernement chilien, à dénoncer et condamner devant toutes les instances internationales dont le Chili est membre, principalement celles des droits de l’homme, « les violentes et systématiques violations des droits fondamentaux, pour lesquels ont été victimes les militants sahraouis ».

Cet appel intervient en réaction à la « grave et brutale » intervention policière contre les manifestations pacifiques organisées dans les villes occupées d’El Aaiun et Dakhla et qui a causé plusieurs blessés sahraouis, dont des défenseurs des droits humains. (SPS).

Be the first to comment on "Le Congrès chilien condamne les violations marocaines des droits de l’homme au Sahara Occidental."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*