Una noticia que deja muchas interrogantes en el aire sobre ciertas conductas y declaraciones

Italie : Khat Achahid, faction dissidente du polisario dénonce la partialité des organisateurs d’une conférence à Naples
La faction dissidente du polisario « Khat Achahid » a dénoncé la partialité des organisateurs d’une conférence sur les droits de l’Homme, initiée samedi à Naples (Sud).Mahjoub Saleck, coordonateur général de « Khat Achahid », a souligné que son mouvement a tenu à participer à cette conférence croyant qu’elle serait consacrée aux droits de l’Homme et à la société civile, sauf que la partie organisatrice, a-t-il déploré, en a fait une plate-forme de « basse propagande pour les dirigeants du polisario ».Ces mêmes dirigeants, a-t-il dit, exploitent depuis plus de 35 ans les souffrances de « nos proches, femmes et enfants dans les camps pour leur enrichissement personnel ».M. Saleck a ajouté, dans une déclaration à la MAP, que toutes les ONG qui ont pris la parole au cours de cette conférence, aussi bien celles du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie que de la Mauritanie, « représentent la société civile et ont débattu réellement des droits de l’Homme dans leurs pays respectifs », contrairement aux ONG dépêchées par le polisario pour défendre ses propres intérêts.Celles-ci « ne sont pas issues de la société civile mais sont des entités fabriquées par la direction du polisario qui vit sur les souffrances de nos femmes, enfants et frères » dans les camps de Tindouf (sud-ouest de l’Algérie), a-t-il déploré.Il a jugé la direction du polisario « anti-démocratique, et accrochée de main ferme au pouvoir depuis plus de trois décennies », soulignant que ceux qui « osent avoir un avis différent sont considérés comme des adversaires à abattre ».La question primordiale actuellement, pour M. Saleck, demeure la tenue d’un congrès « démocratique libre et transparent pour la désignation libre et transparente d’une direction légitime » qui pourra, selon lui, « mettre un terme aux souffrances à l’intérieur des camps ».MAP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*